Gastronomie et spécialités

Découvrez dans cette section toutes les informations sur la gastronomie et les spécialités d'Alsace :

  • Entrées et hors d'oeuvres
  • Tartes salées
  • Pâtes
  • Plats
  • Fromages
  • Condiments
  • Desserts et patisseries
  • Spécialités de Noêl
  • Autres spécialités culinaires d'Alsace

Bien que l'alimentation au quotidien se soit banalisée,  l'Alsace revendique hautement des produits et mets traditionnels, des produits du terroir qui font partie intégrante de la culture alsacienne, et qui font de l'Alsace une destination toristique à vocation gastronomique.

 

Dans les winstubs alsaciennes (winstub signifiant littérallement "pièce à vin"), qui sont des restaurants traditionnels typiquement alsaciens, au cadre intime et à l'ambiance chaleureuse, vous pourrez y déguster les spécialités alsaciennes et les mets d'autrefois en buvant un bon verre de vin d'Alsace ou une bière brassée en Alsace.

 

Tout le monde a bien sûr déja entendu parlé de la fameuse choucroute alsacienne (sûrkrût en alsacien), ou des célèbres tartes flambées alsaciennes (flammekueche en alsacien), mais la liste des spécialités gastronomiques de l'Alsace ne résument pas à celà.

Nous avons donc , pour votre plus grand plaisir, repertoriés

et classés  tous les produits et spécialités  régionales de l'Alsace.

 

Bonne lecture et bon appétit !

Entrées et hors d'oeuvres :

Le Bretzel :

 

Sorte de pain poché  en forme de noeud ou  bras croisés, entrelacés, le Bretzel peut se consommer chaud ou froid à toute heure de la journée.

On peut en trouver dans toutes les boulangeries d'Alsace.

Il existe plusieurs variantes de bretzels :

  • Le bretzel salé (le plus connu), dont l'histoire remonte à 1477, très répandu en Alsace sous divers appelations (Bredschel ou Bradschal dans le Bas-Rhin, et Bretzel dans le Haut-Rhin).
  • Le petit bretzel salé  (apéritif sec fabriqué de manière industrielle)
  • Le bretzel sucré

On trouve aussi, en Alsace, des petits pains salés appelés "moricettes" qui sont , en fait, une déclinaison de la recette du bretzel de part leur texture et leurs ingrédients, et qui peuvent se consommer nature ou garnis, en sandwich.

 

Le foie gras :

 

L'histoire du foie gras en Alsace remonte à la fin du XVIIIème siècle.

On trouve en Alsace des produits de foie gras  d'oie et de canard d'excellente qualité , fabriqués chez des producteurs régionaux.

Le foie gras est un met raffiné et de caractère , d'une saveur incomparable.

Le foie gras peut se dégsuter seul ou parsemé d'une petite pointe de fleur de sel sur un bon pain de campagne.  Vous pouvez l'accompagner idélament avec un verre de Pinot Gris d'Alsace  ou un vin moelleux  et doux en bouche  comme le Gewurtztraminer.

 

L'asperge d'Alsace :

 

L'asperge d'Alsace est cultivée dans toute la région , du Nord au Sud.

Le terroir alsacien, de par ses sols sablonneux et limono-argileux , est un terrain de prédilection pour l'asperge. Le climat en Alsace, pour sa part, réunit toutes les conditions optimales pour cette production.

Ce sont essentiellement les aperges blanches qui sont produites en Alsace, mais on y produit également des asperges vertes, en plus petites quantités.

L'asperge d'Alsace est un légume savoureux.

Eles sont servies tièdes, généralement avec un peu de sel et de la mayonnaise.

 

Le chou blanc  :

 

Le chou blanc (ou quintal d'Alsace)

 

Tartes salées :

Les tartes flambées :

 

La tarte flambée (ou Flammekueche) est une spécialité de la cuisine traditionnelle alsacienne.

Elle est caractérisée par sa pâte fine et la composition de sa garniture repose sur 3 (trois) ingrédients principaux qui sont du fromage blanc,  des oignons et du lard fumé ou des lardons.

Suivant les goûts, on peut ou non  ajouter de la crème fraîche épaisse à la composition de la garniture.

Elle sera idéalement cuite au four à bois.

A consommer chaud de préférence., et avec les doigts!

 

La tarte à l'oignon :

 

La tarte à l'oignon alsacienne se prépare  sur la base d'une pâte brisée.

On peut ou non ajouter du vin blanc dans sa préparation.

Elle se sert tiède et généralement accompagnée d'une salade verte.

 

La tourte de la vallée de Munster :

 

La tourte de la vallée de Munster fait partir du repas marcaire proposé dans les restaurants et les fermes-auberges de la valléee de Munster (Haut-Rhin  - 68). Cette tourte se prépare sur une base de pâte feuillettée et sa garniture se compose essentiellement de viande de porc hachée , ou coupée en lanières, et d' un petit pain ou d'un pain rassis.

Elle est servie chaude  et accompagnée d'une salade verte.

Les vins qui accompagnent le mieux cette tourte sont le Gewurtztraminer et le Pinot blanc.

 

Pâtes :

Les spätzles : 

 

Spécialité  de pâtes du bassin alémanique, on peut en effet déguster des spätzles (ou spaetzles) en Alsace, mais aussi en Allemagne de l'Ouest  (dans la région de la Souabe) et en Suisse allémanique (les Suisses disent "spätzli).

Elles tienent leur nom du mot "spätzle" qui signifie "moineau" (dans le deux sens français). En effet, on peut dire que ces pâtes ont la forme de "petits zizis" faisant allusion au sexe des jeunes garçons... Et celà n'est pas la seule allusion  qui est ainsi faite dans la cuisine de la région du bassin alémanique et plus particulièrement en Souabe.

A l'origine , à l'aide d'une planche en bois, on tailladait la pâte en filaments au dessus d'une casserolle d'eau. Puis on a mis au point en Alsace différentes presses pour simplifier la tâche (Spätzlesmaschine, ou machine à spätzles). Bien que de nos jours, la production de ces spätzles se soit industrialisée, il n'est pas rare de trouver encore quelques mamies alsaciennes qui les préparent elles-mêmes.

Les spätzles peuvent accompagner tous types de plats en sauce.

 

Sur la même base de pâte de farine de blé dur et d'oeufs que pour les spätzles, mais avec du lait et non de l'eau., on peut cuisiner des WasserStriwele. Pour ce faire,une des recettes possibles consiste à prendre un entonnoir et à verser la pâte, plus liquide que celle des spätzles, et  laisser les grands filets de pâte tomber dans l'eau bouillante. celà donne alors des Striwele (petits rubans). Cette variante des spätzles peut également accompagner tous types de plats en sauces.

 

Les Knepfle d'Alsace :

 

Les knepfle sont une spécialité de pâtes alsaciennes ( que les vosgiens romans appellent "kneff") et  qui tiennent leur origine du mot "knopf", dont elles sont le diminutif,  qui veut dire "petits boutons".

Moins connus que les spätzles , car plus campagnards, ils sont tres bons lorqu'on les fait revenir dans du beurre.

Le plus souvent, ils accompagnement des plats en sauces, comme le lapin en sauce, mais ils peuvent être également servis avec du fromage râpé.

 

Plats :

La choucroute :

 

La choucroute est Le plat traditionnel alsacien par excellence.

On associe le terme "choucroute"(sürkrut en alsacien) au plat complet alors qu'en fait il désigne juste le chou cru blanc,  qui a été découpé en lanières avec une râpe particulière après avoir fermenté  dans une saumure (solution aqueuse d'un sel, généralement le sel de cuisine, saturée ou de forte concentration).

C'est la choucroute garnie qui  désigne le plat complet constitué de choucroute,  d'un assortiment de viandes et de charcuteries, et garnie généralement de pommes de terres.

La réussite de ce plat typique réside essentiellemnt dans la qualité des produits utilisés.

Un vin blanc sec, comme le Riesling, ou une bière alsacienne accompagneront parfaitement ce plat.

 

Il existe différentes recettes de choucroute garnie, suivant le type de viandes et de charcuteries utilisées (palette de porc et jambonneau fumé ou poitrine de porc fumée, du lard ou du lard fumé, des saucisses de Strasbourg- knacks -  ou fumées type saucisses de Montbéliard ou saucisses de Francfort) et selon le type de cuisson au vin blanc d'Alsace ou à la bière traditionelle.

 

Le Baeckeoffe :

 

Le Baeckeoffe est le deuxième plat traditionnel alsacien, après la choucroute.

Son nom peut s'écrire de différentes façons : Bäckeoffe (Bas-Rhin -67), Bäckaoffa (Haut-Rhin - 68), ou encore Baeckeoffe, ce qui signifie "four du boulanger".

A cette époque, les boulangers étant rares à la campagne, les ménagères confectionnaient ce plat et le mettaient dans le four du boulanger, seul four du village, avant d'aller aux champs.

A l'origine, c'était un plat de la ville, un plat du dimanche, reservé aux familles aisées car la viande n'était pas toujours accessible aux campagnards à cette époque.

C'est en fait un ragoût de pommmes de terre, de viandes et de légumes mélangés, cuits longuement avec des épices et du vin blanc.

Généralement, ce plat se compose de 3 (trois) types de viandes : du porc, du boeuf et de l'agneau ou du mouton

La cuisson de ce plat se fait dans une terrine typiquement alsacienne et spécialement prévue à cet effet.

 

Le Bibeleskas :

 

Le Bibeleskas, aussi appelé Bibalaskas dans le Haut-Rhin- (68), est un plat populaire typiquement alsacien  à base de pommes de terres sautées ou en robe des champs, de fromage blanc battu (de préfèrence à l'ancienne, plus ferme), d'ail, de ciboulette et de persil.

Il est généralement servi accompagnée d'une salade scarole et d'une portion de fromage type Munster.

Les vins alsaciens qui l 'accompagneront le mieux sont le Sylvaner ou le Pinot blanc.

On retrouve ce plat à la carte de toutes les bonnes Winstubs (restaurants traditionnels alsaciens).

 

Les Grumbeerekiechele :

 

Les Grumbeerekiechele, appelée aussi Krombeerekiechele, sont une spécialité typiquement alsacienne.

Elles se présentent sous la forme de galettes de pommes de terres.

Elles peuvent être servies avec des carcasses grillées ou des côtes de porc au barbecue, par exemple, et accompagnées d'une salade.

En été, elles peuvent également se déguster froides avec de la mayonnaise.

 

Les Lewerknepfle :

 

Les Lewerknepfle (prononcer Lawerknepfla dans le Haut-Rhin -68) sont un plat typique alsacien.

Ce sont en fait, comme son nom l'indique, des quenelles de foies, à base de viande  de porc, de veau ou de génisse, et servies poêlées.

On sert généralement ce plat très chaud  avec des pommes de terres sautées et une salade bien croquante type scarole, ou une salade verte.

Elles peuvent également  très bien accompagner un lapin , par exemple.

 

Les navets salés:

 

Les navets salés (Suri Riewe en alsacien)

 

La Bière dans tous les plats :


La bière, qu'elle soit blonde, brune ou rousse, est une boisson appréciée en Alsace et ailleurs, mais elle trouve également toute sa place en cuisine. Mêlée à une préparation ou en sauce, la bière apporte une certaine douceur ou une legère amerture aux plats.

Voici une liste non exhaustive de quelques spécialités alsaciennes intégrant cet ingrédient :

-

 

Fromages :

Le Munster :

 

Le Munster (Minschterkäs ou Minschterkaas en alsacien) est un fromage de lait de vache produit dans l'Est de la France, en Alsace et dans les Vosges., protégé par une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) depuis 1969 en France et par une AOP (Appelation d'Origine Protégée) depuis 1996 pour l'Union Européenne.

Dès le 7ème siècle, les moines du Monasterium Confluentès, dans la vallée de Munster en Alsace, fabriquent un fromage pour conserver le lait et nourrir la nombreuse population qui se presse au pied du monastère. Six cents ans plus tard, le Munster s’est aussi appelé "Géromé", qui n’est rien d’autre que le nom, en patois vosgien, de Gérardmer.Cette ville était alors le lieu de paiement des locations de chaumes, les sommets enherbés au-delà de mille mètres d’altitude dans le massif vosgien. Pour l’anecdote, il faut savoir que les vaches alsaciennes paissent souvent sur les grasses chaumes du versant lorrain et qu’à ce titre, le Munster est revendiqué par les deux régions. La zone de production s’étend donc sur sept départements.

Le fromage de Munster doit beaucoup à la Vosgienne, une vache blanche et noire à la robe mouchetée et aux cornes recourbées vers le haut. D’origine suisse probablement, elle ressemble beaucoup à l’ancienne race Simmental, elle fût sauvée de la disparition par un noyau d’éleveurs irréductibles de la vallée de Munster qui pensaient dès 1970 qu’il serait catastrophique de perdre une aussi bonne fromagère qui sait se contenter des pâturages difficiles du massif vosgien.
Le goût extraordinaire, en plus de l’affinage spécifique, est dû en grande partie aux dizaines de graminées aromatiques que broute la véritable bête des Vosges.

Le classement "Fromage de Munster fermier" indique qu’on utilise le lait d’une seule et même ferme, donc pas de mélange comme dans une coopérative. On utilise le lait cru entier, sans agent de conservation et sans colorants. Il est mis en cave pendant 21 jours minimum, mouillé à l’eau tiède puis retourné tous les deux jours dans une ambiance humide et à température constante de 11° C.

Le "fromage de Munster industriel" utilise un mélange de laits pasteurisés et écrémés. Il est affiné plus rapidement avec un agent conservateur et un colorant.
L’été et l’automne sont les meilleures saisons pour le déguster fermier car les vaches sont en pâturage. Le Munster laitier en revanche, se mange toute l’année.

 

Le Welsche:

 

Le Welsche est un fromage produit en Alsace et qui fait référence au Pays Welsche d'Alsace dans le Haut-Rhin(68) où l'on y parle un patois alsacien du même nom.

Ce fromage au lait de vache d'Alsace fait partie de la famille des Munsters mais avec la particularité  d'être affiné au Marc de Gewurztraminer, ce qui lui donne une note particulière.

Cette variété à découvrir ravira tous les amateurs de fromages de caractère.

 

La Tomme d'Alsace:

 

La Tomme d'Alsace, appelée aussi communément Le Ribeaupierre, est un fromage à pâte pressée, non cuite, du même type que le fromage à raclette.

Dans sa recette à base de lait pasteurisé de vache frotté au vin blanc d'Alsace, ce qui lui donne un goût de noisette légérement salé,  on y ajoute des orties sechées, du céléri, de la ciboulette, du persil et de l'ail. Au final, on obtient au fromage au goût très doux.

Ce fromage est produit à Ribeauvillé (Haut-Rhin -68) et sa production est assurée par la Ferme l'Hirondelle, avec un volume annuel de 125 tonnes.

Ce fromage de décline en différentes saveurs à découvrir.

De nombreux restaurateurs alsaciens vous le proposeront dans la composition de leurs spécialités gastronomiques d'Alsace et d'ailleurs, telles les tartes flambées ou la poêlée alsacienne mais aussi dans les fondues et les tartiflettes.

 

Le Bargkass :

 

Le Bargkass, également othographié Bergkäs (en traduction littérale : fromage de montagne) ou encore Barkas, Barkass ou Barikass, est un fromage à pâte  pressée, non cuite, originaire des Vosges. Ce fromage porte en effet bien son nom car il est fabriqué dans les villages de montagnes alsaciens et vosgiens.

Ce fromage au lait cru de vache est affiné entre 3 et 6 mois, période durant laquelle il est lavé 2 fois par semaine.

Sa meule a un diamètre de 30 centimètres sur 8 centimètre d'épaisseur pour un poids allant de 7 à 8 kilogrammes environ.

Il est traditionellement fabriqué dans les fermes où l'on produit du Munster lorsqu'il y a un surplus de lait car le Bargkass se conserve plus longtemps.

Les vaches produisant le lait à la base de ce fromage paissent généralement sur des terrains recouverts par la flore typique des chaumes vosgiennes qui contient des myrtilles et celà peut se ressentir à travers le goût de ce fromage.

Condiments :

Le Raifort :

 

Le Raifort (ou Armoracia rusticana) est une plante herbacée vivace cultivée pour sa racine à usage condimentaire, également appelé "moutarde des Allemands" en raison de son goût piquant et poivré.

Connu pour ses bienfaits sur la santé, car il est antibactérien, anti-cancéreux et fortifiant, le Raifort se récolte de septembre à décembre.

En cuisine, il est utilisé comme condiment ou dans la préparation de sauces pour relever les plats. Par exemple, le Raifort incorporé à de la crème fraîche remplace la moutarde à merveille.

 

La moutarde douce:

 

La moutarde douce est obtenue à partir d’un savant mélange de graines brunes  pour le goût et la puissance, et de graines jaunes pour la douceur. Elle est historiquement produite en Alsace dès le 19ème siècle par une centaine de moutarderies selon un procédé de fabrication différent de la moutarde forte. L'entreprise Alélor de Mietesheim (67-Bas-Rhin), créée en 1873, est aujourd’hui la dernière fabrique de moutarde douce de tradition.

 

Desserts et patisseries :

Le Kougelhopf:

 

Le Kougelhopf (plus connu sous le nom de Kouglof) est une brioche à pâte levée, dont l'apparence est caractéristique en raison de son moule, qui lui donne une forme haute, cannelée et creusée en son milieu. Le Kouglof peut être sucré, avec des raisins secs imbibés de rhum ou de kirsch et des amandes, ou salé, avec des lardons et des noix.

Cette spécialité a été pendant longtemps un gâteau de célébration, préparé pour de multiples occasions : Noël, mariage, naissance, fête de village, etc. Il est plutôt dégusté, de nos jours, au petit-déjeuner en version sucrée, et à l’apéritif dans sa version salée.

 

Ce gâteau traditionnel est aussi décliné en version chocolats par certains chocolatiers alsaciens. Il en existe diverses variétés toutes aussi bonnes les unes que les autres.

Le Streussel :

 

Le Streussel

La tarte aux questches :

 

La tarte aux quetsches

La tarte aux myrtilles :

 

La tarte aux myrtilles

La tarte au fromage blanc :

 

La tarte au fromage blanc

Le soufflé glacé au Marc de Gewurtztraminer :

 

Le soufflé glacé au Marc de Gewurtztraminer

Spécialités de Noël :

ICI BIENTÔT UN NOUVEL ARTICLE ALSACE TOURISME .NET

Autres spécialités culinaires d'Alsace :

ICI BIENTÔT UN NOUVEL ARTICLE ALSACE TOURISME .NET

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Alsace Tourisme . net
Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

Vous êtes le visiteur N°

Pour toute question, vous pouvez nous joindre directement en cliquant sur le lien ci-dessous :  

formulaire de contact 

 

_________________________

 

APPEL AUX DONS 

 

La mise en place de ce site a nécessité près de 2 années de travail et de recherche.

Notre objectif est de promouvoir le tourisme en Alsace.

Le site est totalement indépendant et n'est financé par aucun organisme.

Si la naviguation sur notre site vous a plu et que vous souhaitez nous encourager et ainsi participer à l'évolution de ce site, vous pouvez envoyer vos dons  par chèque à l'adresse de notre siège social :

 

Alsace Tourisme .net

Stevan NIKOLIC

16 rue Albert Schweitzer

70400 HERICOURT

FRANCE

 

ou par virement  Paypal sur l'adresse mail suivante :

nikolicstevan1979@gmail.com

Un grand merci à Gaël Schwartzentruber pour les illustrations du site  (logo et image de page d'accueil du site réalisées d'après une idée originale de Stevan Nikolic, administrateur du site).

Nous encourageons ce jeune artiste alsacien, dessinateur et peintre,  qui a mis à notre disposition son temps et son talent pour nous aider à mettre en avant notre site.

Pour obtenir ses coordonnées, vous pouvez utiliser le formulaire de la rubrique Contact.